Rock’n’roll, rdv raté

li

Je me souviendrais toujours de ce jour, fin juin 2005, un message de mon beaufami, j’étais dans le TGV en direction de Paris : ça te dis de venir voir ce soir Bashung… et moi, bah non pas trop, je ne sais pas pourquoi, je me sens fatigué, envie de ma poser, de me reposer, c’était imprévu. C’était la semaine Bashung « carte blanche », l’artiste que j’ai apprécié encore plus à postérori (il y en a d’autres, des artistes que j’ai rentré dans mes playlists, après l’heure, des rendez vous ratés). Je disais donc, j’ai répondu par la négative à l’invitation à venir au spectacle du soir et quel spectacle ! Cette semaine là, Bashung avait invité un artiste à l’accompagner sur scène, chaque soir, un artiste différent. Et ce soir là, précisément, il avait invité, la légende Link Wray. Vers minuit, mon beauf m’appelle, tu sais avec qui je suis en backstage… Link Wray. Sans doute un des plus grand rendez que j’avais raté dans ma vie, le plus important en mémoire. RIP Bashung et Link Wray.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s