Les chats de Saint Nazaire, respect

Je n’ai pas encore atteint le stade de l’amour du pigeon (la tourterelle est peut être plus mignonne et plus rare, son nom est plus doux, ce sont sont tous deux des colombidés) ni celui des oiseaux marins tels que les mouettes et goélands (les larinaés) qui s’aventurent en ville hors de leur milieu naturel. Il existe sans doute quelques explications, le fait qu’ils font souvent caca partout et notamment sur les édifices et les carrosseries. On en vient même parfois à abattre des lignées d’arbres sur les avenues pour éviter leurs nuisances. Ils n’ont plus peur des humains, ils osent (oser pour un oiseau, c’est oser). Ils m’intéressent, je les observe, j’essaie de communiquer, pas facile même si les pigeons et goélands ne sont pas des animaux timides. Zoo-xénophobie quand tu nous tient (xénophobie tout court de l’être humain).

J’en viens donc à cet article du télégramme sur les chats de Saint Nazaire. Leur prolifération dans certains quartiers de la ville amène la municipalité nazairienne à une opération d’envergure de stérilisation. L’article oublie de préciser que les chats ont longtemps (et sont encore) les alliés de l’homme sur le chantier naval. Les chats sont des chasseurs de nuisibles (souris et rats) et contribuent à la protection des câbles sur l’espace de construction des bateaux (sans doute aussi des cordages par le passé). On est bien content de les avoir utilisés pendant plus de 100 ans… Aujourd’hui on les traite comme nuisibles sans aucune de forme de remerciement pour services rendus. Vous faites le parallèle avec le traitement de l’être humain ? Les animaux comme les êtres humains ont le droit au respect. Les animaux et les hommes appartiennent à la même espèce des vivants sensibles.

Surpopulation féline

Sortons un peu de la localité de Saint Nazaire pour s’intéresser aux chats qui vivent chez moi (ou je vis chez eux, je ne sais pas trop, c’est parfois ambigu). Ils sont 4, âgés de 15 ans à 6 mois. Le petit dernier a été nommé Polly (c’est un garçon mais on a longtemps cru que c’était une fille…) en référence à PJ. L’ancien de la troupe, c’est Léonid, il va avoir 15 ans. Il a déménagé deux fois pour suivre ses maitres et a passé 3 années dans un appartement au 8ème étage en centre ville, il passe aujourd’hui une retraite heureuse sur un territoire qui lui semble adapté. L’enfant de la maison, Gaspard,  est né sur le tapis du salon, il a 7 ans et conserve un plomb dans la cuisse, le fémur brisé, auto-réparé, victime d’un tireur, encore un humain qui n’aimait pas les chats (j’avais été déposé un e plainte en gendarmerie, le képi qui m’avait reçu m’avait rit au nez, une plainte pour un chat… vous imaginez, c…). Sa maman, c’est Nana, 8ans, elle a décidé en 2010 tout comme Polly d’élire domicile à la maison et ‘s’est autoproclamée dirigeante de la bande (c’est comme ça les femmes chats ?). Ils peuvent se ballader librement à l’Est et au Sud (les voisins sont acceuillants), au Nord, c’est très dangereux (avenue passante) et à l’Ouest, le voisin est hostile. Avec le temps et les accidents, ils ont appris.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s